Calendrier des grandes expositions artistiques à Paris

Jean-Pierre DuvaleixExpositions actuelles et futures à Paris et parfois ailleurs – Calendar of major art exhibitions in Paris 

par Jean-Pierre Duvaleix

 

Centre Pompidou

 
 
– Chagall, Lissitzky, Malévitch. L’avant-garde russe à Vitebsk (1918-1922)
 

28 mars 2018 – 16 juillet 2018

de 11h à 21h ou de 11h à 23h

Galerie 2 – Centre Pompidou, Paris

Accès avec le billet Musée et expositions

Nocturne jusqu’à 23h tous les jeudis soirs

L’exposition que consacre le Centre Pompidou à l’avant-garde russe, de 1918 à 1922, prend pour cœur l’œuvre de trois de ses figures emblématiques : Marc Chagall, El Lissitzky, Kasimir Malévitch. Elle présente aussi les travaux d’enseignants et d’étudiants de l’école de Vitebsk, créée en 1918 par Chagall : Vera Ermolaeva, Nicolaï Souietine, Ilia Tchachnik, ou encore Lazar Khidekel et David Yakerson.
À travers un ensemble inédit de deux cent cinquante œuvres et documents, cette manifestation éclaire pour la première fois les années post-révolutionnaires où, loin des métropoles russes, histoire de l’art s’écrit à Vitebsk.

 

Musée Delacroix

  • Une lutte moderne, de Delacroix à nos jours

Du 11 avril au 23 juillet 2018

Le musée national Eugène-Delacroix propose la première exposition dédiée aux peintures de la Chapelle des Saints-Anges à Saint Sulpice – La Lutte de Jacob avec l’ange, Héliodore chassé du temple, Saint Michel terrassant le démon -, depuis leur achèvement en 1861. Portée par les recherches accomplies lors de leur récente restauration conduite par la Ville de Paris, cette exposition offrira de rassembler grâce à des prêts exceptionnels des musées français et étrangers, les sources inédites de Delacroix – Raphaël, Titien, Rubens, Le Lorrain, Solimena -, les références à ses propres œuvres comme les principales études et esquisses qu’il a réalisées pour la conception de ces trois chefs-d’œuvre. Elle réunira également plusieurs des créations que l’œuvre de Delacroix a inspirées aux artistes du 19ème et du 20ème siècle, Gustave Moreau, Odilon Redon, William Strang, Jacques Lipschitz, René Iché, Charles Camoin, Jean Bazaine, Marc Chagall. Chacun d’entre eux s’est nourri de l’art de Delacroix pour concevoir leurs propres visions de la lutte.

 
Musée national Eugène Delacroix
6, rue de Fürstenberg, 75006 Paris
de 9 h 30 à 17 h 30, sauf les mardis.
Tarif plein :
7 €. Gratuit les premiers dimanches du mois.
Nocturne jusqu’à 21h tous les premiers jeudis
du mois.

 

Fondation CUSTODIA

 – Le paysage sublime – Georges Michel

du 27 janvier au 29 avril 2018

L’occasion de venir découvrir Georges Michel (1763-1843), autour de la première exposition exclusivement consacrée à l’artiste français depuis cinquante ans.

Admiré de Vincent van Gogh, Georges Michel est considéré comme le précurseur de la peinture en plein air. Influencé par les peintres du Siècle d’or hollandais et surnommé le « Ruisdael de Montmartre », il demeure encore aujourd’hui peu connu du grand public.

La Fondation Custodia, en collaboration avec le Monastère royal de Brou, propose de lever le voile sur cet artiste dont le marchand Paul Durand-Ruel fut l’un des premiers à remarquer au XIXe siècle le mérite. Cette première exposition monographique consacrée à Georges Michel depuis cinquante ans présente quelques quatre-vingts peintures et dessins – principalement issus de collections publiques et privées françaises – parmi lesquels plusieurs acquisitions récentes de la Fondation Custodia.

Georges Michel est né en 1763 à Paris où il meurt en 1843 après une carrière singulière, réalité ou construction post mortem du mythe de l’artiste incompris. L’essentiel de ce que nous savons de lui provient de la biographie écrite par Alfred Sensier en 1873, telle qu’elle lui fut contée par la veuve du peintre. Loin des cercles officiels, il ne participe au Salon qu’entre 1791 – date à laquelle l’exposition est ouverte aux artistes extérieurs à l’ancienne Académie royale – et 1814. Il ne fait par la suite plus parler de lui, jusqu’à la vente de ses œuvres et de son fonds d’atelier en 1842, un an avant sa mort.

Fondation Custodia / Collection Frits Lugt

121, rue de Lille – 75007 Paris

France

Tél : +33 (0)1 47 05 75 19

Métro : Assemblée Nationale (ligne 12) ou Invalides (lignes 8 et 13)

RER C : Invalides ou Musée d’Orsay

Bus : lignes 63, 73, 83, 84, 94, arrêt Assemblée Nationale

Vélib’ : station située en face (n° 7009)

Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

 Plein tarif 10 €

Tarif réduit 7 €

Le tarif réduit est accordé aux +60 ans, chômeurs, groupes de 10 personnes minimum
 
 
 
 
05 Avril 201809 Juillet 2018
 
Dans notre monde universellement et uniformément transformé par les progrès de l’intelligence artificielle, ses applications scientifiques, industrielles, financières et domestiques, on pouvait penser que l’art serait, pour paraphraser André Malraux, « le dernier chemin (direct) de l’homme à l’homme ». Le projet Artistes & Robots s’intéresse à cet autre aspect du règne de la haute technologie, moins médiatisé mais non moins engagé : l’avènement de l’imagination artificielle. Une machine serait-elle capable d’égaler un artiste ? Un robot pourrait-il se substituer à un peintre ou un sculpteur ? Dans quelle mesure peut-on parler de créativité artificielle ? Léonard de Vinci a dessiné il y a cinq cents ans de nombreux rêves de machines : palais flottant, hélicoptère, char d’assaut, métier à tisser industriel…

Des machines à créer : voilà les œuvres que présente cette première exposition muséographique de la Rmn-Grand-Palais qui s’intéresse précisément au sujet de l’imagination artificielle, dans ses différentes matérialisations artistiques et en abordant les grands enjeux que cette révolution technique soulève.

  
 
05 Avril 201809 Juillet 2018
Dimanche, lundi, jeudi, vendredi, samedi de 10h à 20h.
Mercredi de 10h à 22h.
Fermeture hebdomadaire le mardi
 
Fermeture anticipée à 18h les jeudis 5 avril et 24 mai. 
Fermé le mardi 1er mai.
 
Dans le cadre de la Nuit des musées, l’exposition sera ouverte et gratuite à partir de 20h le samedi 19 mai 2018 (entrée jusqu’à minuit – fermeture à 1h)
 
 

Niki de Saint Phalle

 

17 Septembre 201402 Février 2015
 
Grand Palais, Galeries nationales
Description

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité. Le Grand Palais propose la plus grande exposition consacrée à l’artiste depuis vingt ans et un nouveau regard porté sur son travail.

Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais

Découvrez l’offre adultes et familles pour groupes et individuels autour de l’exposition
Réservez vos billets groupes.

Horaires
17 Septembre 201402 Février 2015

Tous les jours de 10h à 22h (fermeture à 20h le dimanche et lundi)
Fermeture hebdomadaire le mardi

Tarifs

TARIFS :
Plein : 13 €
Réduit : 9 €
Tribu : 35€ (4 personnes dont 2 jeunes 16-25 ans)

Réservez vos billets groupes.

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité. Le Grand Palais propose la plus grande exposition consacrée à l’artiste depuis vingt ans et un nouveau regard porté sur son travail.

– See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/niki-de-saint-phalle#sthash.sCUSHf5m.dpuf

 
 
– Mary Cassatt Une impressionniste américaine à Paris
 
Du 9 mars au 23 juillet 2018

Au printemps 2018, Culturespaces et le Musée Jacquemart-André organisent une exposition consacrée à Mary Cassatt (1844 – 1926). Considérée de son vivant comme la plus grande artiste américaine, Cassatt a vécu près de soixante ans en France. C’est la seule peintre américaine à avoir exposé avec le groupe des impressionnistes à Paris.

Cette exposition, qui permettra aux amateurs d’art français de redécouvrir Cassatt, sera la première grande rétrospective de son œuvre depuis plus de 100 ans. Elle réunira une cinquantaine d’œuvres majeures, huiles, pastels, dessins et gravures, qui, accompagnés de divers supports documentaires, raconteront son histoire, celle d’une Américaine à Paris.

Les prêts proviendront des plus grands musées américains, comme la National Gallery of Art de Washington, le Metropolitan Museum of Art de New York, le Museum of Fine Arts de Boston, le Philadelphia Museum of Art, ou la Terra Foundation à Chicago, mais aussi d’institutions prestigieuses en France – Musée d’Orsay, Petit Palais, INHA, BnF… – et en Europe – Musée des beaux-arts de Bilbao, Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne, Fondation Bührle à Zurich… De nombreuses oeuvres proviendront également de collections privées. Rarement exposées, ces œuvres seront réunies ici pour la première fois.

 

A venir :

– Caravage à Rome, amis & ennemis
 
Du 21 septembre 2018 au 28 janvier 2019

À l’automne 2018, Culturespaces et le Musée Jacquemart-André organisent une exposition consacrée à Caravage (1571 – 1610), figure emblématique de la peinture italienne du XVIIe siècle. Pour cet événement unique, près de 10 chefs-d’œuvre de l’artiste seront réunis à titre exceptionnel en France.

Provenant des plus grands musées italiens, comme le Palazzo Barberini, la Galleria Borghese et les Musei Capitolini à Rome, la Pinacoteca di Brera de Milan, les Musei di Strada Nuova à Gênes ou le Museo Civico Ala Ponzone de Crémone, ces toiles extraordinaires permettront de retracer la carrière romaine de Caravage (1592 – 1606) jusqu’à l’exil. Elles dialogueront avec les œuvres d’illustres contemporains, comme le Cavalier d’Arpin, Annibal Carrache, Orazio Gentileschi, Giovanni Baglione ou Ribera, afin de dévoiler toute l’étendue du génie novateur de Caravage et de rendre compte de l’effervescence artistique qui régnait alors dans la Cité éternelle.

 

 
Musée Jacquemart-André 158, boulevard Haussmann – 75008 PARIS Tel. : + 33 (0)1 45 62 11 59
 
 
 
 
 
 
  • Eugène Delacroix (1798-1863)
Eugène Delacroix, Le 28 Juillet : La Liberté guidant le peuple - 140 * 87 px

En partenariat avec le Metropolitan Museum of Art de New York, le musée du Louvre présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière artistique d’Eugène Delacroix. Inédit à Paris depuis l’exposition du centenaire de sa mort en 1963, cet événement rassemble plus de 180 oeuvres du  maître, dont une forte majorité de peintures : des grands coups d’éclat qui firent la célébrité du jeune artiste aux Salons des années 1820, jusqu’aux dernières compositions religieuses ou paysagées, peu connues et mystérieuses.

Musée du Louvre, du 28 Mars 2018 au 23 Juillet 2018

 
  • La France vue du Grand Siècle
    Dessins d’Israël Silvestre (1621-1691)
Image par défaut

Si les gravures de Silvestre ont été largement diffusées, ses dessins demeurent méconnus. Le musée du Louvre en conserve un ensemble exceptionnel qui sera  présenté au public pour la première fois.

Musée du Louvre, du 14 Mars 2018 au 25 Juin 2018

 

Tarif sur place :
Billet unique (collections permanentes et expositions) : 15€ sur place

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h. Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.

Renseignements :
01 40 20 53 17

 

Les commentaires sont fermés.