Calendrier des grandes expositions artistiques à Paris |


AccueilCalendrier des expositionsCalendrier des grandes expositions artistiques à Paris

Calendrier des grandes expositions artistiques à Paris

Jean-Pierre DuvaleixExpositions actuelles et futures à Paris et parfois ailleurs – Calendar of major art exhibitions in Paris 

par Jean-Pierre Duvaleix

 

Centre Pompidou

  • André Derain 1904 – 1914. La décennie radicale

4 octobre 2017 – 29 janvier 2018

Le Centre Pompidou présente André Derain 1904 – 1914. La décennie radicale, un nouveau regard porté sur l’œuvre de cet artiste majeur du 20e siècle, avec pour ambition de retracer les étapes du parcours de l’artiste avant-guerre, moment où le peintre participe aux mouvements d’avant-garde les plus radicaux. Quelques ensembles exceptionnels sont réunis pour l’exposition : la production estivale de 1905 à Collioure, la série des vues de Londres et les très grandes compositions autour des thèmes de la danse et des baigneuses.
L’art d’André Derain n’a pas donné lieu à de grandes monographies depuis la rétrospective que le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris a consacré à son œuvre en 1994, soit depuis plus de vingt ans.
Ce peintre français a joué un rôle moteur et intellectuel dans l’éclosion des deux grandes avant-gardes du début du 20e siècle, le fauvisme et le cubisme. Il engage en solitaire un retour précoce au réalisme, annonçant tous les mouvements figuratifs de réalisme magique, depuis l’Ingrisme de Picasso, la peinture métaphysique de De Chirico ou la Nouvelle Objectivité allemande. L’œuvre d’avant-guerre de Derain, d’une très grande inventivité et audace, est fascinante.
Proche de Maurice de Vlaminck et d’Henri Matisse, puis de Georges Braque et de Pablo Picasso, André Derain se confronte avec force au fauvisme et au cubisme et développe jusqu’à la Première Guerre mondiale une œuvre puissante. Multipliant les expérimentations plastiques, il aborde la peinture, le dessin, la xylographie, la sculpture, la céramique, le cinéma, et pratique jusqu’à la fin de sa vie, en parallèle de sa peinture, la photographie…

Nocturnes jusqu’à 23h tous les jeudis soirs. 

de 11h à 21h ou de 11h à 23h
Galerie 2 – Centre Pompidou, Paris
 
 

Musée Delacroix

 

– Regards sur une collection  : Christine Angot invitée au musée Delacroix

Du 15 septembre 2017 au 8 janvier 2018

À l’occasion d’une première saison littéraire articulée autour de la création littéraire, picturale et musicale, le musée Delacroix a invité Christine Angot à choisir parmi ses collections les œuvres qui l’ont émue et intéressée, et à les faire se croiser avec celles d’artistes d’aujourd’hui. Cet accrochage parle de l’acte intime qu’est peindre et écrire.

Les choix de Christine Angot évoquent la vie à dans la maison de la place de Fürstenberg et les luttes quotidiennes de l’artiste au travail. Il est question en filigrane du parcours artistique, de son émergence pour un jeune artiste, et des ruptures radicales qui nécessairement le construisent

L’exposition rappelle la place qu’occupait la littérature chez Eugène Delacroix, dont la sensibilité est visible dans les tout premiers écrits, et qui puise son inspiration chez des écrivains tels que Shakespeare, Goethe ou Byron.

Aux œuvres d’Eugène Delacroix, s’ajoutent celles d’artistes contemporains invités par Christine Angot. Des œuvres de jeunesse de Johan Creten exposées pour la première fois depuis la fin des années 1980, deux vidéos de Charles Simonds réalisées alors qu’il avait vingt-cinq ans, des pièces de Werner Herzog, Louise Bourgeois, Etel Adnan.

La projection d’un film de Chantal Akerman, et des performances exceptionnelles par le chorégraphe Thierry Thieû Niang, le pianiste Simon Ghraichy et la musicienne de free jazz Jaimie Branch viendront ponctuer la saison et compléter l’accrochage.

Musée national Eugène Delacroix
6, rue de Fürstenberg, 75006 Paris
de 9 h 30 à 17 h 30, sauf les mardis.
Tarif plein :
7 €. Gratuit les premiers dimanches du mois.
Nocturne jusqu’à 21h tous les premiers jeudis
du mois.

 

 

 

Niki de Saint Phalle

 

17 Septembre 201402 Février 2015
 
Grand Palais, Galeries nationales
Description

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité. Le Grand Palais propose la plus grande exposition consacrée à l’artiste depuis vingt ans et un nouveau regard porté sur son travail.

Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais

Découvrez l’offre adultes et familles pour groupes et individuels autour de l’exposition
Réservez vos billets groupes.

Horaires
17 Septembre 201402 Février 2015

Tous les jours de 10h à 22h (fermeture à 20h le dimanche et lundi)
Fermeture hebdomadaire le mardi

Tarifs

TARIFS :
Plein : 13 €
Réduit : 9 €
Tribu : 35€ (4 personnes dont 2 jeunes 16-25 ans)

Réservez vos billets groupes.

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité. Le Grand Palais propose la plus grande exposition consacrée à l’artiste depuis vingt ans et un nouveau regard porté sur son travail.

– See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/niki-de-saint-phalle#sthash.sCUSHf5m.dpuf

 
 
  • Le jardin secret des Hansen La collection Ordrupgaard
Du 15 septembre au 22 janvier 2018
 

Comme au Musée Jacquemart-André, la collection d’Ordrupgaard est constituée par un couple féru d’art, les danois Wilhelm (1868 – 1936) et Henny (1870 – 1951) Hansen. Homme d’affaires passionné d’art, esprit indépendant et visionnaire, Wilhelm Hansen assemble en seulement deux ans entre 1916 et 1918 une collection unique en Europe d’œuvres représentatives de l’impressionnisme et du post-impressionnisme de la seconde moitié du XIXe et du début du XXe siècle. Une sélection de plus de 40 tableaux est présentée pour la première fois à Paris, au Musée Jacquemart-André.

De Corot à Cézanne et Matisse, en passant par les paysages changeants de Monet, Pissarro, Sisley et les doux portraits de Renoir, Morisot ou Gonzalès, l’exposition permettra de découvrir des trésors peu connus en France. Seront également mis à l’honneur des artistes aussi emblématiques que Degas, Manet ou Courbet, avant un final consacré à l’art vibrant et sensuel de Gauguin.

 
Musée Jacquemart-André 158, boulevard Haussmann – 75008 PARIS Tel. : + 33 (0)1 45 62 11 59
 
 
 
 
–  Être moderne : le MoMA à Paris
 
du 11 octobre 2017 au 5 mars 2018
 
200 « œuvres » des années 1930 à nos jours.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Avenue du Mahatma Gandhi, Paris 16ème Métro Sablons Ligne 1
 
 
  
  • Dessiner en plein air
    Variations du dessin sur nature dans la première moitié du 19e siècle
Image par défaut

Le dessin en plein air, sur le motif, est bien attesté en France (comme en Europe) au 17e siècle et devient courant au 18e siècle. Au 19e siècle, cette pratique  jugée indispensable à la formation des jeunes artistes ne cesse d’évoluer et prend une place capitale dans l’histoire du dessin.

Musée du Louvre, jusqu’au 29 Janvier 2018

 

  • François 1er et l’art des Pays-Bas

 

Si le goût de François Ier pour l’art italien est bien connu et son mécénat essentiellement identifié à la création du foyer italianisant de Fontainebleau, son règne ne s’inscrit pas moins dans une tradition très vivace d’implantation en France d’artistes issus des Pays-Bas.

du 18 Octobre 2017 au 15 Janvier 2018

 

 
 

Tarif sur place :
Billet unique (collections permanentes et expositions) : 15€ sur place

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h. Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.

Renseignements :
01 40 20 53 17

 

Les commentaires sont fermés.





Site de Jean-Pierre Duvaleix, peintre : http://www.duvaleix.com/