Le jardin secret des Hansen au musée Jacquemart- André

Le jardin secret des Hansen, la collection Ordrupgaard 

Du 15 septembre 2017 au 22 janvier 2018 au musée Jacquemart-André à Paris, vous pouvez assister à une exposition rare par la qualité des oeuvres présentées.

C’est une très belle exposition qui présente une quarantaine de tableaux magnifiques.

Ordrupgaard

Ordrupgaard est un musée à Copenhague, légué à l’état danois par les collectionneurs Hansen.

Comme Édouard André et Nélie Jacquemart avant eux, les Danois Wilhelm (1868-1936) et Henny (1870-1951) Hansen ont collectionné des chefs d’oeuvre de la peinture de leur époque (autour de l’impressionnisme).

Wilhelm, homme d’affaires avisé autant qu’amateur d’art, constitua sa collection en deux ans entre les années 1916 et 1918.

Dès l’entrée, on est accueilli par des toiles somptueuses, notamment une marine de Monet  » Le Havre  » :

Claude Monet, Marine, Le Havre, vers 1866, huile sur toile, 43 x 59,5 cm, Ordrupgaard, Copenhague

 

De magnifiques Sisley ornent également cette exposition, tel « L’Inondation. Bords de la Seine, Bougival » :

Sisley – Huile sur toile 1873 – L’Inondation. Bords de la Seine, Bougival

 

Plus loin un magnifique Degas qu’il réalisa en Louisiane dans la famille de sa mère qui faisait le commerce du coton. Il est intéressant de voir à quel point les objets et personnages sont cernés de traits noirs :

Edgar Degas, Cour d’une maison (Nouvelle-Orléans, esquisse), 1873, huile sur toile, 60 x 73,5 cm, Ordrupgaard, Copenhague

 

Une petite salle contient plusieurs Courbet dont « Les Ateliers de tréfilerie de la Loue (1861) ». Voici un détail sur lequel on peut voir que les couleurs sont très belles et le dessin particulièrement affirmé :

Courbet 1861 Les Ateliers de tréfilerie de la Loue huile sur toile (détail)

 

Charles-François Daubigny et son fils Karl sont aussi à l’honneur et notamment le père avec cette belle toile intitulée « Pleine mer, temps gris (1874) » dont la simplicité du thème et la maîtrise dans les gammes de gris, de bleus et de verts sont remarquables :

Charles-François Daubigny – Pleine mer, temps gris (1874)

 

Ce petit chef d’oeuvre d’Édouard Manet, « Corbeille de poires, 1882 » encore ici d’une simplicité remarquable avec un équilibre extraordinaire dans les couleurs, montre encore une fois, s’il en était besoin, la sûreté dans le goût des Hansen :

Édouard Manet Corbeille de poires, 1882 Huile sur toile, 35 x 41 cm – Ordrupgaard, Copenhague

 

Ils ont aussi une grande admiration pour Gauguin dont plusieurs toiles originales figurent ici dont celle ci-dessous :

Paul Gauguin, Portrait d’une jeune fille, Vaïte (Jeanne) Goupil, 1896, huile sur toile, 75 x 65 cm
Ordrupgaard, Copenhague

 

Un petit bijou avec ce « Portrait d’une roumaine » de Renoir :

Auguste Renoir, Portrait d’une Roumaine (Madame Iscovesco), 1877, huile sur toile, 41 x 33 cm
Ordrupgaard, Copenhague

 

 

Pour bien faire, il faudrait montrer tous les tableaux, ce qui n’est pas possible. Par contre, je pense que cette exposition est à voir en priorité par rapport aux autres, si vous avez l’occasion de passer par Paris.

Vous avez jusqu’au 22 janvier 2018.

 

Musée Jacquemart-André 158, boulevard Haussmann – 75008 PARIS Tel. : + 33 (0)1 45 62 11 59

Les commentaires sont fermés.