Monet collectionneur au musée Marmottan

Du 14 septembre 2017 au 14 janvier 2018

Tous les peintres sont plus ou moins collectionneurs. Le musée Marmottan nous présente ici la collection de Claude Monet.

Les tableaux ont été acquis par tous les moyens possibles.

Monet nous raconte une belle histoire :

« Il y a quarante ans, un petit marchand de couleurs qu’on appelait le père Martin, nous achetait des tableaux à Sisley, à Pissarro et à moi. Un jour, je lui propose une toile. Nous traitons à cent francs, mais il était à court. […] Désireux cependant de me payer tout de suite, il m’offre cinquante francs et ce petit Cézanne pour compléter la somme. J’ai accepté. » (Marc Elder, À Giverny, chez Claude Monet, Paris Benrheim-Jeune, 1924, p. 72-73.)

 

Voici le petit tableau en question :

Cézanne La partie de pêche
1873 – 1874 huile sur toile
New Haven Yale University Art Gallery

 

Il pratique toutes les formes possibles de commerce avec ses tableaux. Il est même capable d’en racheter un plus cher en salle des ventes  alors qu’il venait de le vendre peu de temps auparavant.

La collection cachée

Monet, dans les divers endroits où il a habité, n’a jamais mis sa collection comme décoration. Il préférait mettre des estampes japonaises ou ses propres œuvres.

Il réservait son petit musée à ses amis. Et son petit musée était, à Giverny, à l’étage, dans sa chambre ! Quand on connait la taille de la dite chambre, on se dit qu’il devait en mettre absolument partout… Voici d’ailleurs une photo où l’on peut voir une partie de cette chambre avec certains tableaux présents à cette exposition :

La chambre de Claude Monet © Radio France / AD/France Inter

 

Bizarrement Monet n’achetait pas directement à ses collègues et amis peintres qu’il connaissait pourtant bien. Il préférait acheter à leurs marchands, pourtant plus chers. C’était aussi une manière d’entretenir de bonnes relations…

L’exposition est agréable, il y a de nombreux Boudin et des aquarelles de Signac révélant un grand dessinateur :

Signac – Partance des thoniers à Groix
Aquarelle 1923

 

On y voit aussi des Manet, des Renoir très beaux dont « l’Algérienne », actuellement à San Francisco car évidemment, une bonne partie de la collection de Monet s’est éparpillée à travers le monde :

Pierre-Auguste Renoir, Portrait de Madame Clémentine Valensi Stora (l’Algérienne), 1870
Huile sur toile, 84,5 x 59,7 cm, Don de Monsieur et Madame Prentis Cobb Hale en l’Honneur de Thomas Carr Howe Jr.,
San Francisco, Fine Arts Museums of San Francisco, Image Courtesy the Fine Arts Museum of San Francisco

 

De beaux Jongkind sont également présents, notamment « Rue en Avignon » :

Johan Barthold Jongkind, Avignon dit aussi Rue en Avignon,
30 septembre 1873 – Huile sur toile, 46 x 33 cm, Paris, musée Marmottan Monet
© Musée Marmottan Monet, Paris / The Bridgeman Art Library

 

Vous avec jusqu’au au 14 janvier 2018 pour voir cette belle exposition !

Musée Marmottan Monet

2 rue Louis Boilly
75016 Paris

Métro La Muette
Tél. : 01 44 96 50 33

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.