Calendrier des grandes expositions artistiques à Paris

Expositions actuelles et futures à Paris et parfois ailleurs par Jean-Pierre Duvaleix

Centre Pompidou

A venir : 

Matisse

13 mai 2020 au 31 août 2020

À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance d’Henri Matisse (1869-1954), le Centre Pompidou lui rend hommage au travers d’une exposition réunissant des œuvres incontournables qui explorent l’intrication texte/image au sein de son œuvre et offrent une lecture singulière de sa création.

En 1942, Henri Matisse déclare : « L’importance d’un artiste se mesure à la quantité de nouveaux signes qu’il aura introduits dans le langage plastique. » Durant toute sa carrière, il est cet artiste. Comme tous les grands créateurs, il donne naissance à des mondes sans équivalents – ces nouveaux signes plastiques qu’il appelle de ses vœux.

Tous les jours (sauf mardi, 1er mai) 11h-21h (fermet. caisses 1h avt), jeudi jsq 23h
Tarifs : entrée 14€, tarif réduit 11€ – uniq. sur réserv. (+1€) sauf adhérents et gratuité (sur place, tph, Internet).

Fondation Custodia

Dessiner la figure en Italie 1450-1700 : Studi & Schizzi

du 15 février au 10 mai 2020

Publié en 1983, le catalogue raisonné des dessins italiens de la collection Frits Lugt fut suivi de trois expositions qui révélèrent cet ensemble dans sa totalité. Il est temps d’offrir à nouveau au public la joie de faire connaissance ou de renouer avec les talentueux artistes italiens.Au printemps 2020, la Fondation Custodia présentera une sélection d’environ 80 œuvres – sur les près de 500 feuilles qu’elle conserve – exécutées de la Renaissance au Baroque (Filippino Lippi, Andrea del Sarto, Barocci, Carracci, Palma, Guercino, …). Au-delà des considérations stylistiques, l’exposition interrogera la représentation dessinée de la figure au cœur de l’atelier et du travail préalable à la conception d’une peinture – études de modèles, de l’effet des ombres et des lumières sur eux, des liens qui les unissent, jusqu’aux esquisses de composition et de disposition.

Au plus près de la main de l’artiste, le dessin est l’expression visuelle la plus immédiate de son inspiration et de ses idées. Pour Lugt, il est une « confession involontaire » grâce à laquelle nous surprenons le dessinateur dans ses recherches et ses réflexions. « On partage ses pensées, on se heurte avec lui aux difficultés, on admire la manière dont il parvient à les vaincre. » Explorer les dessins des artistes italiens c’est aussi se rapprocher au plus près de la création.

Fondation Custodia 121, rue de Lille – 75007 Paris Tél : +33 (0)1 47 05 75 19

Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h. Plein tarif 10 €  Tarif réduit 7 €  Le tarif réduit est accordé aux +60 ans, chômeurs, groupes de 10 personnes minimum

  • Toulouse-Lautrec : Résolument moderne
9 octobre 2019 – 27 janvier 2020

Bien souvent réduite à la culture de Montmartre, l’œuvre de Toulouse- Lautrec transcende pourtant ce cliché. Si l’artiste a merveilleusement représenté l’électricité de la nuit parisienne et ses plaisirs, Toulouse-Lautrec était surtout animé d’une ambition esthétique, celle de traduire la réalité de la société moderne en ses multiples visages.

Exposition coproduite par les musées d’Orsay et de l’Orangerie et la Rmn – Grand Palais avec le soutien exceptionnel de la ville d’Albi et du musée Toulouse-Lautrec. Exposition conçue avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, détentrice de l’ensemble de l’œuvre lithographié de Henri de Toulouse-Lautrec.

  • Le Greco

16 octobre 2019 – 10 février 2020

Cette rétrospective est la première grande exposition jamais consacrée en France à ce génie artistique. 
 
Né en 1541 en Crète, Domenico Theotokopoulos, dit El Greco, fait son premier apprentissage dans la tradition byzantine avant de parfaire sa formation à Venise puis à Rome.

C’est cependant en Espagne que son art s’épanouit et s’implante durablement à partir de la décennie 1570. Attiré par les mirifiques promesses du chantier de l’Escorial, l’artiste importe dans la péninsule la couleur du Titien, les audaces du Tintoret et la force plastique de Michel-Ange. Cette éloquente synthèse, originale mais cohérente par rapport à sa trajectoire, donne à Greco, mort quatre ans après Caravage, une place particulière dans l’histoire de la peinture : celle du dernier grand maître de la Renaissance et du premier grand peintre du Siècle d’Or.

Redécouvert à la fin du XIXe siècle, reconnu et adopté par les avant-gardes du début du XXe, l’artiste jouit ainsi du double prestige de la tradition et de la modernité, reliant le Titien aux Fauves, le maniérisme au cubisme, à l’expressionnisme et à l’abstraction.

Grand Palais : Avenue Winston Churchill 75008 Paris Heures d’ouverture : Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

 
 
A venir :
– Turner Peintures et aquarelles de la Tate
Du 13 mars au 20 juillet 2020

Exposition organisée en collaboration avec la Tate, Londres

En 2020, le musée Jacquemart-André présente une grande rétrospective de Joseph Mallord William Turner (1775-1851). Incontestablement le plus grand représentant de l’âge d’or de l’aquarelle anglaise, il exploita les effets de lumière et de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes. Célébré par ses contemporains, il continue aujourd’hui à émouvoir de nombreux admirateurs.

Musée Jacquemart-André 158, boulevard Haussmann – 75008 PARIS Tel. : + 33 (0)1 45 62 11 59

– Léonard de Vinci

du 24 Octobre 2019 au 24 Février 2020

162 oeuvres de Léonard de Vinci sont exposées ici, dont 10 tableaux.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés