Expositions, piège à c….. ?

Depuis quelques années, et le phénomène ne cesse de croître, nous assistons à l’émergence d’officines et autres galeries “virtuelles” qui polluent littéralement vos boites MAIL…

Curieusement, sorties du néant artistique, elles vous offrent avec force arguments, de sortir de l’anonymat, en vous permettant d’être enfin reconnus !!! Ce qui , avouez le, porterait plutôt à rire quand on étudie les cursus artistiques des responsables de ces entreprises.

Je vous livre donc quelques réflexions et observations glanées çà et là, dont certaines m’ont été confiées par quelques amis journalistes en enquête sur ce sujet

COMMENT VOUS CONTACTENT-ILS ?

PAR VOTRE SITE WEB ?

Inutile de croire que le pseudo galeriste se soit déplacé ou se soit pâmé devant vos œuvres….. Non, Niet , nada ! Il s’est borné à faire travailler son moteur de recherche pour trouver votre site… ! Vous connaissez les mots clefs… CONTEMPORAIN, FIGURATIF, ABSTRAIT etc…etc… La pêche aux artistes n’étant pas sujette aux « quotas »… Le filet est levé au matin….et les adresses e mail consciencieusement répertoriées (dont la votre bien entendu !!!)

Une lettre type standard et Youpiiiii, dans la journée qui suit, 500 Artistes « méconnus » se trouvent sous les feux de … son projecteur…

Taux de retour ? Environ 10% soit 50 artistes débutants ou autres (mais ayant néanmoins un site web) qui sont en recherche de lieux d’expo… et au final 2 à 5 poissons…payants !!!

PAR VOTRE NOTORIETE ?

Désolé , circulez y’a rien à voir !!! Un peintre connu risque de poser des questions gênantes et va très vite s’apercevoir que le pseudo galéro-galériste n’est qu’un vulgaire rigolo ou dans le meilleur des cas un barbouilleur qui a vite compris que faire du fric avec des peintres est plus facile que de vivre de son art !!

INUTILE DE REVER, 99,9 % DES GALERISTES NE VOUS CONTACTERONT JAMAIS PAR MAIL… S’ils vous repèrent, ils vous contactent par un autre moyen (courrier, téléphone) et croyez-moi, s’ils sont intéressés se débrouillent pour voir vos œuvres “incognito” lors d’une de vos expos… De toutes manières s’ils vous « veulent » ..ils vous trouvent !!!

Enfin, et je suis désolé pour l’égo de certains, il y a plus d’artistes que de galeristes et une sélection s’opère naturellement… LES GALERIES VOUS CHOISISSENT et pas l’inverse !!!

Imaginez-vous une vraie galerie faire de la “retape” comme nous avons pu en voir récemment dans tous les forums spécialisés ?

LES ARGUMENTS

Simplistes mais efficaces !!! Vous êtes un artiste… C’est sûr, ils vous ont repéré… Votre travail est digne de figurer sur leurs cimaises !!! (Hélas souvent virtuelles…) Flatterie élémentaire mais qui fait mouche…….Le poisson est ferré ! En général le nom de l’officine est ronflant…le mot ART y est présent à toutes les « sauces » et c’est rassurant !!! Las , hélas… nous étions dans le virtuel……la réalité est beaucoup moins sympathique.

VOUS VOULEZ SIGNER ? …Prenez une calculette …Car nous le savons tous : « l’art n’a pas de prix !!! » sauf pour eux… Comme toute entreprise, il faut rentabiliser…DONC :

-  VOUS ALLEZ LOUER DES CIMAISES

-  PAYER DES DROITS D’ENTREE

-  ACCESSOIREMENT PAYER UN POURCENTAGE SUR LES VENTES (EVENTUELLES !!!)

Je dis accessoirement parce qu’en général vous ne vendrez pas grand chose en l’absence de fichier client !!! Eh oui, n’ayant aucune obligation de résultat et ayant été « payés » à la location, c’est la multiplication des peintres et non pas celle des amateurs d’art qui assure leur rentabilité. Et là commencent les dérives : Les expositions itinérantes… les contrats « à l’année » et autres billevesées ! ! Ah ! J’oubliais : Les invitations !!! Un grand moment !!! Jusqu’à 5000 invitations (virtuelles !!!) et quelques unes par courrier et pour finir au cocktail (service non compris dans la prestation…) : trois pelés, un tondu…l’adjoint au maire, …et votre famille !!!

FAITES VOS COMPTES : Combien de toiles pour arriver au « point mort » ? (c’est à dire frais de location, inscriptions, déplacements, ingrédients et pourcentage du galeriste)…C’est en général après l’expo que l’on s’aperçoit que l’on a perdu de l’argent !!!

VOTRE FRIC EST INTERESSANT, PAS VOTRE TRAVAIL !!!

BUSINESS OU ARNAQUE ?

Je dirais un « bizness » avec certaines dérives peu reluisantes mais que vous pouvez éviter..

J’en profite pour saluer l’initiative de Christian SORRIANO Président de DROUOT COTATION qui veut lui aussi dénoncer « les marchands du temple » et lui souhaite beaucoup de courage car il semble qu’il naisse tous les jours un nouveau concept… et malheureusement une nouvelle façon de vous faire perdre de l’argent à défaut d’en gagner !

Enfin ne soyez pas naïfs, quand une de ces pseudos galeries se fait « étriller » dans un forum, vous trouverez curieusement un « artiste » ( ?) content qui vous la jouera style : « j’ai tellement vendu que je renouvelle mon contrat demain !!! » En général, les spécialistes du bonneteau appellent ça un « BARON ».

Alain DONNAT

le 14 août 2005
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés