L’atelier en plein air, les Impressionnistes en Normandie à Jacquemart-André

Monet - Rue de l'Epicerie à RouenMais je n’ai jamais eu d’atelier et je ne comprends pas qu’on s’enferme dans une chambre.
Pour dessiner, oui . Pour peindre, non”...
et Monet de s’exclamer, en désignant la Seine et le paysage devant lui : “Voilà mon atelier, à moi !”  Claude Monet, 1880

Les Impressionnistes en Normandie

18 mars – 25 juillet 2016

Ce n’est pas seulement de la beauté, c’est aussi très didactique, c’est la nouvelle exposition du musée Jacquemart André à Paris.

On nous raconte d’abord les origines et le pourquoi de la Normandie chez les peintres impressionnistes.

Proximité de l’Angleterre

Tout d’abord, il y a l’influence de nombreux peintres anglais, Turner, Bonington, etc.qui, venus en Normandie, en ont rapporté le goût pour la peinture de plein-air. Ensuite,  les français ont fait le voyage en sens inverse, s’inspirant de la technique des anglais. Une grande amitié régnait entre eux.

Avec Corot, on sent l’impressionnisme qui vient. Avec Turner on sent l’impressionnisme qui part… Alors qu’ils en sont tous les deux à l’origine.

Goût pour le paysage Normand

Le paysage normand est d’une extraordinaire beauté et d’une grande variété entre ses ports et ses paysages de campagne. L’alternance pluie/soleil fait jaillir une nature merveilleuse, une atmosphère particulièrement lumineuse, tout à fait idéale pour ces “peintres de la lumière”. Le ciel changeant, les nuages, le vent, il faut peindre et peindre vite, ce qui donne ce style si particulier à l’impressionnisme, ce côté “pas fini” qui est si beau !

Le chemin de fer

Le développement du chemin de fer met les plages de la Manche à portée des parisiens et met à la mode les villes de la côte et les bains de mer (à Dieppe notamment) deviennent à la mode. Il y a un engouement pour la Normandie !

Les chefs d’oeuvre de l’exposition

Nous découvrirons peut être Albert Lebourg, impressionniste peu connu et pourtant très talentueux, spécialiste des ciels d’hiver normands, avec notamment “la Seine et l’Ile Lacroix en hiver – 1893”, un chef d’oeuvre :

Albert Lebourg (1st Feb, 1849 - 7th Jan, 1928) La Seine et l'île Lacroix à Rouen en hiver - 1893

 

Deux petits tableaux exceptionnels réalisés par Claude Monet vers 1866 : “Bateaux de pêche à Honfleur” et “Barques de pêche” avec des couleurs remarquables, ci-dessous

 

Voici, ci-dessous, quelques chefs-d’oeuvre parmi tant d’autres :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Exposition à voir absolument ! Vous avez jusqu’au 25 juillet 2016.

Musée Jacquemart-André 158, boulevard Haussmann – 75008 PARIS Tel. : + 33 (0)1 45 62 11 59

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés