Quelles sont les couleurs des ombres en peinture ? Avec vidéo

pommeQuelle est donc la couleur de cette partie dans l’ombre ?

Voilà une question sans doute assez basique, mais importante. Et ça n’est certainement pas en rajoutant du noir qu’on fera une ombre convaincante !

L’ombre est aussi importante que la partie la plus éclairée.

On peut toujours faire une ombre en mettant la même couleur en plus sombre, mais c’est loin d’être l’idéal…

Pour la faire, ou tout au moins bien la commencer (après, on pourra toujours nuancer, rajoutant deci delà quelques couleurs qu’on aura vues), il faut appliquer une règle primordiale :

On mélange la couleur d’origine (éclairée) à sa complémentaire.

Un petit rappel avec les 6 couleurs primaires et secondaires.

Voici le “cercle chromatique” :

CERCLE CHROMATIQUE

Les couleurs primaires sont le jaune, le rouge, et le bleu. En les mélangeant deux par deux on obtient les couleurs secondaires, soit l’orange (jaune + rouge), le vert (jaune + bleu) et le violet (rouge + bleu).

Sur le cercle chromatique, les couleurs complémentaires (importantes pour notre démonstration) sont en face de la couleur d’origine.

Ainsi, face au jaune, nous avons du violet (on dit que le violet est la couleur complémentaire du jaune et réciproquement) et de même pour les autres couleurs :

Face au rouge, nous avons le vert.

Face au bleu, nous avons l’orange.

La règle est donc la suivante :

–  pour faire l’ombre du jaune, on mélangera avec du violet (et réciproquement)

– pour faire l’ombre du rouge, on mélangera avec du vert (et réciproquement)

– pour faire l’ombre du bleu, on mélangera avec de l’orange (et réciproquement)

Après on peut toujours un peu affiner.

Des complémentaires improbables

Il arrive parfois que les couleurs soient complexes et que la complémentaire soit pas facile à trouver, comme pour un visage par exemple. Dans ce cas, il existe un petit “truc”. Il faut pour cela disposer d’un logiciel de traitement d’images (Photoshop, PaintShop pro, Gimp, etc…). Vous affichez la photo en négatif et vous voyez tout de suite les complémentaires qui vous serviront donc à faire les ombres en les mélangeant avec les couleurs du positif.

Enfin, vous pourrez lire qu’il y a toujours du bleu dans l’ombre. Je dirais que ça dépend. En extérieur, avec un ciel bleu et un mur blanc au soleil, la partie ombrée sur le sol contiendra du bleu. Mais ça n’est pas une règle absolue.

La vidéo

La vidéo ci dessous n’est pas faite pour montrer une toile aboutie (il faudrait faire un fond, travailler les formes et les détails), mais uniquement pour vous donner une base qui vous permettra de continuer à travailler vos œuvres en prenant un bon départ !

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés