Ken Follett, 4500 pages de romans historiques

Il y a 4 romans historiques principaux de Ken Follett que j’ai lu récemment, pour un total d’environ 4500 pages ! :Ken Follett

Les Piliers de la terre : 1180 pages et la suite : Un monde sans fin : 1283 p

L’action se déroule en Angleterre au moyen-âge vers les années 1100 et des poussières. Pour la suite, “Un monde sans fin”, c’est environ deux siècles plus tard.  On y voit des familles différentes qui y vivent. C’est assez passionnant sur le plan à la fois historique et sur la vie quotidienne des gens à ces époques, sans les lieux communs habituels qu’on peut trouver dans les romans sur l’époque médiévale.

Lire la suite

L’affaire Bernini de Iain Pears

Voilà une affaire policière fort sympathique, presque légère, avec des personnages pas vraiment surprenants, mais distrayants ! Les deux héros sont Jonathan Argyll, marchand d’art britannique et son amie Flavia di Stefano qui travaille à la brigade romaine chargée du patrimoine artistique.

Le Bernin s’invite dans l’enquête pour un double meurtre aux Etats-Unis.

Il s’agit d’un buste du Pape Pie V qu’aurait sculpté le Cavaliere Bernini (1598 – 1680).

Lire la suite

Robert Ludlum et ses romans d’espionnage

Robert Ludlum (1927-2001) a été comédien, metteur en scène et, bien sûr romancier, après avoir fait un séjour dans l’armée, chez les Marines, pendant la seconde guerre mondiale, alors qu’il était encore mineur !

Il aurait vendu 210 millions de ses romans à travers le monde, célèbre notamment pour avoir créé le personnage de Jason Bourne, très connu au cinéma, avec Matt Damon dans le rôle principal.

Il est mort en 2001 en Floride, dans des conditions étranges, dignes de ses romans d’espionnage : il a brûlé dans son fauteuil sous les yeux plus ou moins indifférents de sa nouvelle et jeune épouse qui n’a rien fait pour lui…

Lire la suite

La Course à l’abîme de Dominique Fernandez

On a peu d’éléments biographiques sur la vie tumultueuse de Michelangelo Merisi da Caravaggio (1571-1610)dit Le Caravage.

Dominique Fernandez réalise la prouesse de reconstituer l’histoire de sa vie à partir de ce peu d’éléments, mais aussi en s’appuyant sur l’étude et l’analyse des peintures du Caravage.

En cours de lecture, on ressent d’ailleurs rapidement la nécessité d’avoir sous la main des reproductions de ses oeuvres pour les comparer au texte. Et l’ensemble fonctionne bien !

La réalité historique et l’imagination de l’auteur se confondent, sans incohérence, et on se plaît à y croire. D’autant que le roman est écrit à la première personne. C’est donc l’histoire de ce peintre à la vie parfaitement dissolue qui se déroule dans l’Italie du XVIIe siècle, de Rome à Naples, en passant par la Sicile, avec au passage, une belle description des mœurs de l’époque.

Lire la suite

Romans de John Katzenbach

Des romans de John Katzenbach, j’en ai lu trois, « L’affaire du Lieutenant Scott », « Une histoire de fous » et enfin « l’Analyste ».

« L’affaire du lieutenant Scott »

Très bon livre, bien ficelé, intéressant et original.

Il s’agit en gros de l’histoire du père de l’auteur, engagé dans l’aviation pendant la seconde guerre mondiale et dont l’avion est abattu par les allemands.

Miraculeusement indemne, il se retrouve dans un camp de prisonniers en Allemagne quand arrive un nouveau, le lieutenant Scott, taciturne, renfermé et qui a le gros désavantage d’être noir dans une Amérique encore très raciste.

Lire la suite